Licences Creatives Commons

Voici un résumé très intéressant concernant les possibilités d’utilisation de certaines œuvres musicales que nous voulons intégrer dans un film et les droits qui leur sont attachés :

Article publié par Claire GUAY   (sur le site « Savoirs CDI ») que nous remercions chaleureusement au nom du Club Cineal.

 

I. Favoriser le partage créatif

Le développement des nouvelles technologies offre aux auteurs un nouveau moyen de communiquer leurs œuvres au public. Les œuvres mises en ligne restent protégées par le droit de la propriété intellectuelle. Toute représentation ou reproduction d’une œuvre doit se faire avec le consentement de l’auteur ou de ses ayants droit ou ayant cause (article L122-4 CPI). Les œuvres sous licences dites libres donnent une autorisation de principe, et cela a priori, à toute personne souhaitant exploiter les œuvres. Parmi les œuvres sous licences dites libres, il convient de distinguer les logiciels (1) des autres créations de l’esprit (2).

1. Les logiciels dits libres

Ils sont protégés par le droit d’auteur. Ce n’est pas parce qu’ils sont dits libres qu’ils sont nécessairement gratuits et que toutes les utilisations sont permises. Un logiciel dit libre est un logiciel dont le code source a été fourni. L’utilisateur peut modifier, reproduire le logiciel conformément aux dispositions contenues dans la licence. On appelle ces licences des licences open source, ce sont en droit français des contrats de cession de droits. Le consentement de l’utilisateur est réputé acquis dès qu’il utilise le logiciel. La plus connue et la plus utilisée est la licence GNU General Public License (GNU GPL) (voir le site Ouvre ce lien externe dans une nouvelle fenêtrewww.gnu.org).

2. Le partage des créations de toute nature

Les licences open source ne protègent qu’une catégorie des œuvres de l’esprit : les logiciels. Les licences creative commons ont été développées afin d’appliquer les règles de l’open source aux créations de toute nature (texte, vidéo, image, photo, musique…). Il existe désormais en France de nombreuses licences open source (Licence musique libre, licence public multimédia, Art libre …).
Les creative commons sont des contrats de cession non exclusive des droits patrimoniaux de l’auteur. La nature des contrats varie en fonction des options choisies par l’auteur.
Il est à noter que la version française est une adaptation de la version américaine et non une simple traduction, il est donc nécessaire d’utiliser la version française.

II. Fonctionnement des licences creative commons

Les licences creative commons constituent un ensemble de licences. L’examen du contenu des six modèles de licence (1) permettra d’en faire une utilisation optimale (2).

1. Les 6 licences creative commons

Elles sont illustrées par une série de pictogrammes qui représentent les options choisies par l’auteur.

Paternité :l’œuvre peut être librement utilisée, à la condition de l’attribuer à l’auteur en citant son nom.

PaternitéPas de modification de l’oeuvre

 

Paternité – Pas d’utilisation commerciale – Pas de modification

Paternité – Pas d’utilisation commerciale

Paternité – Pas d’utilisation commerciale - Partage des conditions initiales à l’identique

Paternité – Partage des conditions initiales à l’identique

Source : Ouvre ce lien externe dans une nouvelle fenêtrehttp://fr.creativecommons.org

Une licence creative commons est composée de conditions d’utilisation communes à tous les modèles de licence et de conditions optionnelles.

Les conditions communes sont les suivantes :

  • la cession du droit de reproduire, de distribuer et de communiquer l’œuvre au public est consentie à titre non exclusif et à titre gratuit ;
  • la licence et les options choisies doivent apparaître à chaque utilisation ou diffusion ;
  • l’auteur peut donner son autorisation pour une utilisation non prévue par la licence initiale, son autorisation sera expresse et écrite ;
  • l’utilisateur ne peut pas offrir ou imposer de conditions d’utilisation de l’œuvre qui altèrent ou restreignent les termes du contrat initial.

Les conditions optionnelles sont les suivantes :

  • le droit à la paternité : l’œuvre peut être librement utilisée à condition de citer le nom de l’auteur.
    Cette condition est optionnelle dans la version américaine de la creative commons mais ne l’est pas dans la version française. En effet, le droit à la paternité est un doit moral, il est inaliénable, perpétuel et incessible. Il faut donc être prudent lorsqu’on utilise une licence creative commons, la licence qui n’a pas choisie cette option est contraire au droit français ;
  • l’utilisation commerciale : le titulaire de droits peut autoriser tous les types d’utilisation ou au contraire restreindre l’exploitation aux utilisations non commerciales (les utilisations commerciales restant soumises à son autorisation) ;
  • le droit de modification : le titulaire de droits peut continuer à réserver la faculté de réaliser des œuvres de type dérivées ou au contraire autoriser à l’avance les modifications, traductions… ;
  • le « partage à l’identique des conditions initiales » est la possibilité d’autoriser à l’avance les modifications. Peut se superposer à cette obligation l’obligation pour les œuvres dites dérivées d’être proposées au public avec les mêmes libertés (sous les mêmes options creative Commons) que l’œuvre originaire.

2. L’utilisation des licences creative commons

Pour utiliser une ressource diffusée sous licence creative commons, il est nécessaire de prendre connaissance des options choisies afin de savoir quelles sont les utilisations autorisées par l’auteur. Le droit à la paternité (comme l’ensemble des droits moraux) est d’ordre public en France, il n’est pas possible d’y déroger, l’utilisateur devra mentionner le nom de l’auteur même si cette option n’est pas activée.

 

Laisser un commentaire

Pour nous contacter

Pour toute demande d'informations, n'hésitez pas à nous contacter !

- Par téléphone :

Norbert Peltier
06 89 77 39 25

Jean Claude Prugne
06 83 70 95 63

Bernard Michaux
09 54 54 59 00

- Par courrier électronique :
cinealyon@gmail.com
peltier.norbert@orange.fr
jean-claude.prugne@wanadoo.fr
bernardmichaux@free.fr

- Par courrier postal :

Cinéal

10 rue de la Mairie
69410 Champagne au Mont d'Or

Lieu des réunions : Espace Mont d'Or
69410 Champagne au Mont d'Or

Chaque jeudi à partir de 20h.30